Comment procéder pour reprogrammer son moteur de voiture ?

Qui ne serait pas tenté d’avoir une voiture plus puissante, plus performante et jouir de quelques chevaux en plus ? Le rêve de beaucoup de conducteurs est d’acquérir une voiture de sport tant ils sont insatisfaits des performances de leurs véhicules.

Pour y remédier, de plus en plus de Français optent pour la reprogrammation du moteur, mais cette méthode ne fait pas réellement l’unanimité. Qu’est-ce que la reprogrammation du moteur du véhicule ? Cette méthode comporte-t-elle des risques pour le véhicule ? Comment se déroule-t-elle ? Autant de questions auxquelles nous répondrons tout au long de cet article.

Qu’est-ce que la reprogrammation du moteur et en quoi consiste-t-elle ?

reprogrammation du moteurLa reprogrammation du moteur d’un véhicule consiste à modifier un tant soit peu les paramètres du logiciel du calculateur moteur. Ce boîtier électronique appelé ECU est un acronyme signifiant en anglais “Engine Control Unit”. Cette modification vise à augmenter la puissance et le couple du moteur. Le couple étant la force exercée par le moteur qui permet aussi de gagner en chevaux, mais pas seulement. La reprogrammation modifie plusieurs autres paramètres tels que :

  • La vivacité du moteur qui devient plus réactif ;
  • La pression du turbo ;
  • L’augmentation de la vitesse maximale et du couple du véhicule.

De manière générale, la reprogrammation du moteur permet d’améliorer le rendement général du moteur et disposer de plus de couple à bas régime. Elle assure aussi plus de puissance au véhicule sur une plage plus basse d’utilisation qu’un véhicule non-reprogrammé.

Comment reprogrammer le moteur de sa voiture ?

La reprogrammation du moteur d’un véhicule n’est pas une entreprise simple. Elle doit idéalement être effectuée par un spécialiste de reprogrammation automobile. Dans un premier lieu, l’ingénieur fera un diagnostic quant à la puissance de votre véhicule afin de mettre en place les modifications nécessaires et poser les limites à ne pas franchir pour ne pas endommager irréversiblement le moteur.

Une fois le diagnostic établi, vous vous dirigerez vers des techniciens en mécanique qui seront en mesure de réaliser cette reprogrammation.

Pour ce faire, ils commencent d’abord par se connecter sur la prise OBD qui signifie “ On Board Diagnostic “ de votre véhicule, en se servant d’un logiciel adéquat. Ce faisant, ils auront pleinement accès au logiciel calculateur du moteur pour procéder aux modifications des différents paramètres existants.

Il existe néanmoins d’autres méthodes de reprogrammation du moteur qui sont plus poussées et nécessitent des techniques beaucoup plus sophistiquées. Ces dernières sont généralement destinées aux voitures de sport et aux voitures de course.

Une certaine crainte de nuire à son moteur après la reprogrammation est toujours ressentie par des conducteurs. Cette inquiétude est plus ou moins fondée et dépend du respect des limites à ne pas franchir et du bon choix du reprogrammateur.

Cette modification doit évidemment se faire dans un cadre légal et chez un professionnel.